Visiter

Love, etc.

Love, etc.

L’amour dans tous ses états

Ah… l’amour ! De l’amour maternel, incarné par le symbole universel de la Vierge à l’enfant jusqu’aux jeux de séduction et aux plaisirs charnels, l’amour a été célébré sous toutes ses formes dans l’histoire de l’art. Les madones de la Renaissance italienne, Le Baiser d’Auguste Rodin ou de Gustav Klimt sont autant d’icônes mondialement connues et admirées. Il faut dire aussi que l’amour contient à lui seul tous les autres sentiments : la passion, l’admiration, le désir, mais aussi la tristesse, la jalousie, le désespoir… C’est donc un réservoir inépuisable de scénarios pour l’artiste en quête d’inspiration !

Dès l’Antiquité, les personnages mythologiques récurrents comme Eros ou Cupidon illustrent de manière allégorique les tours et les détours qu’emprunte l’amour entre deux êtres.

Sur ce Skyphos, vase à boire utilisé dans les banquets athéniens de l’Antiquité, on retrouve Eros, le dieu de l’amour, lancé à la poursuite d’un jeune éphèbe. Le thème de la séduction entre deux hommes était alors courant.

D’autres personnages mythologiques incarnent, au-delà des jeux de séduction, les dangers ou les excès de l’amour, à l’image de Salomé, qui demande la tête de Jean-Baptiste sur un plateau, par pur esprit de vengeance amoureuse (Le Festin d'Hérode, Donatello) ou Médée qui commet l’impensable pour punir Jason de son infidélité.

Et en amour, certains n'hésitent pas à ruser pour parvenir à leur fins ! C'est le cas de Jupiter, qui choisit de prendre la forme d’un superbe taureau blanc pour séduire la jeune Europe dont il est épris. L’Enlèvement d’Europe de Jordaens, met en scène ce subterfuge dans une composition teintée de volupté et d'érotisme.

On retrouve l’amour personnifié dans le tableau de Jean-Baptiste Greuze, Psyché couronnant l’amour. Alors qu'Éros, dieu de l’amour, est envoyé par Aphrodite, déesse de la beauté, pour la venger de Psyché, voilà que c'est Éros lui-même qui succombe à son charme ! Ils deviendront mari et femme !

L'histoire est bien moins heureuse concernant Francesca de Rimini et son amant, qui n'était autre que son beau-frère ! Car l’amour c’est aussi l’adultère, la luxure et la trahison... Et dans ce cas précis, la love story finira en drame passionnel !

Autre couple mythique : Ulysse et Pénélope, personnages de l’Odyssée d’Homère. La sculpture de Bourdelle est la parfaite transcription matérielle de la force quasi-surnaturelle des sentiments que voue Pénélope à son mari. Elle est l’incarnation-même de la fidélité conjugale.

Et comment ne pas s’émouvoir devant Le Baiser de Carolus-Duran, dans lequel l’artiste se représente avec sa jeune épouse, Pauline Croizette ? De tous les gestes amoureux, le baiser est de loin le favori des artistes.

Sélection d'oeuvres sur le parcours